Voici les 3 résultats

  • L’AVARE

    2.50 

    L’AVARE

    2.50 

    L’avare est une pièce en cinq actes et en prose écrite en et présentée en 1668 au Palais Royal.
    Harpagon est un riche bourgeois, veuf, et père de deux enfants : Cléante et Élise, tous deux amoureux. Cléante est épris de la belle Marianne, une jeune fille pauvre, et Élise de Valère, un gentilhomme napolitain qui s’est introduit dans la maison en qualité d’intendant. Les deux jeunes gens craignent tous deux pour leurs amours, en raison de l’avarice très prononcée de leur père. Quant à Harpagon, il est sans cesse tourmenté par une cassette contenant dix mille écus d’or, enterrée dans son jardin. Son possible vol l’angoisse et le plonge dans de perpétuels soupçons portés même sur ses propres enfants. C’est alors qu’il lui vient l’idée de marier sa fille à Anselme, un vieillard, et son fils à une veuve. Mais Harpagon doit essuyer le refus énergique de sa fille. Il dépêche alors auprès de la jeune fille son intendant, Valère, pour lui faire accepter l’union. Quant à Cléante, il songe à fuir. Pour y parvenir, il tente d’emprunter quinze mille francs à un prêteur, qui n’est autre que son père, et trouvé par son valet. Devant des conditions inacceptables de prêt, le père et le fils s’opposent violemment. Les deux jeunes gens parviendront-ils à faire fléchir le vieil avare ?

    Quick View
  • LE BOURGEOIS GENTILHOMME

    2.50 

    Le Bourgeois gentilhomme est une comédie-ballet en cinq actes et en prose présentée pour la première fois, devant la cour, au château de Chambord en 1670, sur une musique de Lully. M. Jourdain est un bourgeois, obsédé par la noblesse. Pour en acquérir les qualités de prestance et d’élégance, indispensable à son état de gentilhomme, il décide donc d’en adopter le code vestimentaire et de se lancer dans l’apprentissage de la danse, des armes, de la musique et de la philosophie. Tout d’abord, amusées sa femme et Nicole sa servante s’inquiètent rapidement des nouveaux tocs du maître de maison qui refuse le mariage de sa fille Lucile avec Cléonte qui n’est pas gentilhomme. La ruse du valet Covillet, pour faire passer son maître en « Grand Turc », réussira-t-elle à gagner les faveurs de M. Jourdain, promis à la distinction de  » Mamamouchi  » ?

    Quick View
  • LES FOURBERIES DE SCAPIN ET AUTRES COMÉDIE

    2.50 

    Les fourberies de Scapin est une comédie en trois actes et en prose, créée au Palais Royal en 1671. Deux jeunes hommes et amis, Octave et Léandre sont dans de bien mauvais draps. Le premier a épousé en secret une jeune orpheline, Hyacinthe, et ce sans le consentement de son père Argante qui souhaite le marier à la fille de son ami Géronte, momentanément disparue. Le second, fils de Géronte, est éperdument amoureux d’une jeune esclave égyptienne nommé Zerbinette qui risque de lui être enlevée s’il ne rachète pas rapidement sa liberté. Scapin, le valet rusé de Léandre, va s’ingénier dès lors, avec la complicité de Silvestre, le valet d’Octave, à tout mettre en œuvre pour que les amours de ces deux jeunes gens triomphent des inflexibilités paternelles. Ensemble, ils ourdissent une fourberie pour gagner l’écoute des vieillards et leur soutirer de l’argent. Seront-ils démasqués ?

    Quick View