Alphonse Daudet

Voici les 2 résultats

  • LE PETIT CHOSE

    2.50 

    LE PETIT CHOSE

    2.50 

    Fils d’un riche industriel, Daniel Eyssette voit le destin de sa famille basculer après la faillite de l’entreprise de son père. Contraint au déménagement, il se retrouve dans une modeste maison de Lyon et fréquente une école où il est surnommé « le petit chose », en raison de sa petite taille et de sa blouse. Plus tard, la situation financière de la famille s’aggravant, il quitte le collège et part à Sarlande pour occuper un poste de surveillant dans un collège. Mais il en est renvoyé pour avoir battu un élève insolent. Daniel part donc retrouver son frère à Paris. Là, il essaie de se faire un nom dans la vie littéraire. Mais il n’y a bien que dans le salon des Pierrotte, chez qui il lit ses vers, qu’il rencontre un bon accueil. Alors, il devient comédien dans les rues de Paris et entame une histoire d’amour avec « la dame du premier ». Y trouvera-t-il le bonheur ?

    Quick View
  • LETTRES DE MON MOULIN

    2.50 

    Rédigées entre 1866 et 1869, dans son moulin de Fontevielle, si loin du vacarme parisien, Les lettres de mon moulin d’Alphonse Daudet sont un agréable parfum de Provence que l’on imagine tout au long de ces pages qui restituent la vie pittoresque de ses habitants. On y retrouve le curé gourmand, la chèvre de M. Seguin, un sous-préfet s’endormant en faisant des vers, un paysan amoureux d’une petite Arlésienne…Dans un décor où chantent les cigales, l’âme de la Provence se dessine avec tendresse et malice, faisant de ces lettres et du moulin l’incarnation de son esprit.

    Quick View